Nuvo Eye Centre de l'oeil

LES EXAMENS DE LA VUE SONT SOUS-FINANCÉS PAR OHIP DEPUIS PLUS DE TRENTE ANS

Ce n’est plus soutenable.

Lisez pour en savoir plus et pour savoir comment vous pouvez aider les optométristes en Ontario.

Les optométristes de l’Ontario font les manchettes dernièrement et la situation pourrait avoir un impact sur les futures services oculaires de votre famille.

Sachez que chez Nuvo, vos soins visuels sont notre priorité. Voici de l’information provenant de l’association des optométristes de l’Ontario.

QUEL EST LE PROBLÈME ?

Pour plus de 30 ans, le gouvernement de l’Ontario n’a pas financé les examens de la vue de façon adéquate. 

Pour plus de 30 ans, le gouvernement de l’Ontario refuse de négocier officiellement avec les optométristes.

Le niveau de financement pour les soins de la vue couverts par OHIP n’est pas viable pour une entreprise et ceci doit changer.

Ce montant n’est pas suffisant pour rencontrer les coûts d’opération d’une clinique d’optométrie. Les dépenses telles que le salaire des employés, le loyer, l’entretien de l’immeuble, les services publiques, ainsi que les instruments spécialisés ont évidemment augmentées au cours des 30 dernières années. Mais le financement venant de l’Assurance-santé de l’Ontario.

Comment cela va-t-il vous affecter ?
Malheureusement, les personnes qui seront les plus touchées sont les groupes que l’Assurance-santé est censée protéger: Nos enfants, nos aînés et les personnes atteintes de conditions oculaires existantes ou émergentes. Si le gouvernement continue d’ignorer ce problème, les optométristes de l’Ontario n’auront d’autre choix que de cesser de fournir les services assurés par OHIP à partir du 1er septembre 2021.

Cela signifie que toute personne assurée pour ses soins oculaires ne pourra pas consulter un optométriste, y compris les personnes âgées de 19 ans ou moins, de 65 ans ou plus, et les adultes souffrant de problèmes oculaires liés au diabète, au glaucome et à la cataracte.

Veuillez noter que la loi ontarienne interdit aux optométristes d’accepter le paiement direct ou l’assurance-maladie personnelle pour des services assurés par l’OHIP. Par conséquent, ces patients ne pourront tout simplement pas obtenir de rendez-vous à partir du 1er septembre.

Après plus de 30 ans de négligence, le gouvernement de l’Ontario peut encore régler ce problème avant le 1er septembre. Il lui suffit de s’engager dans une négociation formelle qui mènera à une solution plus équitable pour les optométristes de l’Ontario. Nous espérons que le gouvernement agira de façon responsable et évitera tout impact négatif sur nos patients.

Quel est notre plan ?
Chez Nuvo, nous luttons pour que vous puissiez continuer à avoir accès à des soins oculaires de qualité. Pour ceux d’entre vous qui ont déjà des rendez-vous après le 1er septembre, ou pour ceux qui ont des problèmes oculaires nécessitant des vérifications fréquentes, nous comprenons que la situation est inquiétante. Si le gouvernement de l’Ontario permet que le service soit interrompu, nous vous contacterons pour discuter d’un plan individuel approprié. Nous sommes disponibles pour toutes questions et nous vous tiendrons au courant des évènements.

Comment pouvez-vous aider ?
Votre support est essentiel. Si vous ou votre famille utilisez des services assurés par l’Assurance-santé de l’Ontario et que vous voulez nous aider à faire en soit que l’accès à votre optométriste ne soit pas menacé, veuillez visiter le site PerdezPasDeVue.ca pour signer une lettre électronique afin de dire à nos élus que les soins oculaires vous tiennent à coeur !